parallax background

Résistances surmoulées

Les résistances surmoulées sont conçues pour du chauffage de solides ou du chauffage indirect.

Les plateaux et colliers chauffants surmoulés sont composés d’une ou plusieurs résistances électriques chauffantes noyées dans un alliage de type aluminium, laiton, bronze ou cupronickel possédant une excellente conductivité thermique.

Ils sont totalement adaptés aux applications qui nécessitent une chaleur indirecte homogène et sont souvent utilisés dans la plasturgie (extrusion, film plastique), le packaging, l’industrie agroalimentaire et de nombreuses autres utilisations.

Applications fréquentes : plateaux chauffants de presse, fourreaux et filières d’extrudeuses, plaques de cuisson nécessitant un chauffage homogène (caoutchouc, séchage de béton cellulaire), scellement sur chaînes d’emballage, laminoirs…

Présentation du produit

  • Chauffage indirect
  • Bloc d’aluminium, laiton, bronze ou alliage de cupronickel
  • Température du process jusqu’à +400°C (aluminium), +650°C (cupronickel). Maximum +750°C
  • Charge surfacique maximale 20 W/cm²
  • Poids maximum : aluminium 400 kg / cupronickel 300 kg
  • Peut être équipé de circuits de refroidissement pour optimiser le process industriel

Avantages

  • Le moulage par gravité assure une excellente homogénéité de la matière et donc une parfaite diffusion thermique.
  • La régularité de la température de surface est assurée par un formage adapté.
  • Protection de la résistance chauffante car il s’agit d’un chauffage indirect. Le solide ou fluide à chauffer n’est pas en contact avec la résistance.
  • Haute performance face à la corrosion.
  • La maîtrise de toute la chaîne de conception et de fabrication nous permet de vous livrer un produit parfaitement adapté à votre process.

Conditions de fonctionnement

  • Normal (non-ATEX)
  • Atmosphères explosibles (ATEX/IECEx) et NEC 505
  • Conditions extrêmes : -60°C à +80°C
  • Sur terre ou en mer
  • Atmosphère salée

Solides

  • Aluminium, laiton, bronze surmoulé, charge maximum 4 – 15 W/cm², matériau : 309
  • Cupronickel surmoulé, charge maximum 5 – 10 W/cm², matériau : 309

Description technique

La charge surfacique, le diamètre du tube et le matériau du tube sont choisis afin d’optimiser la fiabilité et la robustesse (corrosion, température) des équipements CETAL.

Technologies

  • Éléments chauffants blindés (dans la majorité des cas)
  • Cartouches chauffantes

Diamètres & matériaux des tubes

  • Diamètres des tubes : 6,5 / 8,5 / 10 / 13,5 / 16 mm
  • Matériaux des tubes : Acier inoxydable AISI 321 (1.4541) / AISI 316L (1.4404) / AISI 309 (1.4828)
  • Type de tube : tube roulé-soudé, tube sans soudure (sur demande)

Fabrication

  • 100% des composants proviennent de fournisseurs européens de haute qualité 
  • 100% de la production est réalisée dans notre usine CETAL

 

 

 

 

 

 

 

  1. Bornes de connexion
  2. Tube
  3. Isolant : oxyde de magnésium (MgO), assure un bon isolement diélectrique et une bonne conductivité thermique.
  4. Fil résistif : en alliage de nickel chrome, 80/20, il constitue la partie active de l’élément chauffant (effet Joule).
  5. Non chauffant
  6. Garniture d’étanchéité : elle assure l’isolement contre l’humidité extérieure. Sa nature (silicone, résine, ciment) dépend de l’application industrielle, du milieu extérieur et de la température.
  7. Isolant de sortie : en stéatite ou corindon, il assure l’isolation diélectrique.
  • Les éléments chauffants peuvent être fixés sur un bouchon ou une bride ou simplement fixés à une structure métallique telle que pour la plaque surmoulée comme illustré.
  • Aluminium : jusqu’à des températures de 400°C (alliage utilisé le plus couramment)
  • Laiton (600°C), bronze (650°C) ou cupronickel (650°C – 750°C) pour des températures plus élevées ou en cas de contraintes mécaniques.
  • Boîtier de connexion non-ATEX
    • IP54 / IP66 / IP67
    • Matériaux : acier peint, acier inoxydable, aluminium
    • Presse-étoupes en polyamide ou laiton nickelé
  • Boîtier de connexion ATEX/IECEx
    • Boîtier antidéflagrant en aluminium, acier inoxydable ou acier peint, Ex d IIC
    • Boîtier à sécurité augmentée en acier inoxydable, Ex e IIC
    • Presse-étoupes en laiton nickelé (option en acier inoxydable)
  • Température du fluide <110°C, boîtier non déporté
  • Température du fluide >110°C, déport recommandé entre le boîtier de connexion et le réservoir
  • Prise de température (thermostat, limiteur, thermocouple ou PT100) au cœur de l’alliage (régulation du process ) ou sur l’élément chauffant (sécurité).
  • Tension : VAC ou VCC
  • Câblage selon la tension principale : VAC/VCC 1PH + N ou 3PH
  • Puissance : de quelques Watts à plusieurs Mégawatts
  • Documentation standard
    • Certificat UE de conformité
    • Schéma de câblage
    • Notice
  • Documentation sur demande
    • Certificat de conformité à la commande
    • Livrée selon les directives, normes et codes de construction
    • Certificats matière type 3.1 suivant NF EN 10204
  • Les ensembles surmoulés sont usinés suivant les plans de fabrication prenant en compte les exigences de tolérance et d’état de surface.
  • Fabrication selon spécifications en petite ou moyenne séries.

  • Certification ATEX/IECEx de composant ou ensemble
  • Selon les directives européennes CE (marquage CE pour l’Europe)
  • EAC CU&TR, c CSA us (NEC 505)

Contrôles électriques

  • Contrôle de la valeur ohmique à froid : -5% à +10% de la valeur nominale de la résistance.
  • Contrôle d’isolement : sous 500 V, valeur minimum à froid > 100 Megohms
  • Contrôle diélectrique : (2U + 1000 V)  x 1,2 pendant 1 seconde
  • Le courant de fuite et la rigidité diélectrique à chaud peuvent être mesurés sur un échantillon à la température de fonctionnement (sur demande).
  • 100% des éléments chauffants sont contrôlés avant expédition (contrôle final).

Contrôles mécaniques

  • Contrôle visuel
  • Radiographie (sur demande)
  • Tests de liquide pénétrant

Contrôles dimensionnels

  • Les dimensions critiques sont contrôlées.

Autres contrôles / opérations

  • Dégraissage
  • Nettoyage à l’argon

Contrôles externes

  • Contrôles externes sur demande
  • Contrôle de température : Sondes de température (thermostat, limiteur, thermocouple, ou PT100) au milieu du faisceau (régulation), sur les éléments chauffants (sécurité), sur bride ou dans le boîtier
  • Boîtier de connexion des sondes de température séparé du boîtier de puissance
  • Presse-étoupe inox pour matériel ATEX/IECEx
  • Chaufferettes anti-condensation dans le boîtier de connexion
  • Revêtement extérieur du boîtier électrique avec spécifications et couleurs hors standard
  • Tropicalisation : Adaptation des matériaux et composants, bornes équipées de gaines thermorétractables

 

 

 

Coffrets électriques standard

CETAL propose une gamme économique de coffrets d’alimentation et de contrôle.

Application en injection / extrusion


L’utilisation de boîtiers développés spécifiquement pour atmosphère explosible, en sécurité augmentée «e» (EN 60079-7) ou enveloppe antidéflagrante «d» (EN 60079-1) associé à un contrôle de température suivant les exigences (EN 60079-0) permet l’installation des équipements en zone dangereuse (zone 1 et zone 2) pour les gaz des groupes A-B-C.


Mode de protection par enveloppe antidéflagrante « d »

Avec cette méthode, le boîtier (enveloppe) doit :

  • contenir l’explosion
  • garantir que l’inflammation ne puisse se propager à l’atmosphère explosible
  • présenter en tout point extérieur une température inférieure à la température d’auto-inflammation des gaz et vapeurs environnants

Facteurs variant en fonction du volume interne libre de l’enveloppe et du gaz présent dans l’atmosphère

  • qualité du joint (cylindrique, plan, fileté)
  • longueur du joint
  • longueur de l’interstice

Les circuits de puissance et de contrôle de température peuvent être dans des boîtiers différents.


Mode de protection par sécurité augmentée « e »

Méthode : rendre impossible toute apparition accidentelle d’une source d’inflammation (arc électrique, échauffement).

  • utilisation de matériel isolant haute qualité
  • dimensionnement des lignes de fuite et distance dans l’air
  • qualité des raccordements électriques
  • pour toute subdivision de gaz ou de vapeurs
  • convient pour des boîtiers de raccordement