INFORMATION CORONAVIRUS Français  Note d'information Coronavirus     Anglais  Coronavirus information
parallax background

Thermoplongeurs sur bride à haut flux

Les thermoplongeurs sur bride et les réchauffeurs à circulation à haut flux permettent de travailler à très haute température en économisant de l’espace et en améliorant la productivité.

Le monde change, et l’industrie du 21ème siècle doit affronter de nouveaux défis !

  • Productivité
  • Économie d’énergie, protection de l’environnement
  • Baisse des coûts

CETAL a plus de 25 ans d’expérience dans cette technologie !

La fiabilité et la robustesse sont des principes clés pour nos ingénieurs.

Équipement compact

Équipement léger, réduction des pertes de chaleur et de l’inertie thermique, baisse des coûts

Productivité augmentée

Plus de chaleur en moins de temps pour des cycles de production plus courts

Haute température

Durée de vie accrue en conditions extrêmes, très hautes températures

Présentation du produit

  • Produit sur mesure
  • Fil Ni-Cr 80/20
  • W/cm² : de 10 à 200 W/cm²
  • Tension : 24 V /48 V DC110 à 750 V AC/DC, autres sur demande
  • Température d’utilisation : de -270°C à +1000°C
  • Pression : jusqu’à 320 bars (au-delà sur demande)

Avantages

  • Gradient de température 10 fois inférieur à celui de la magnésie
  • Chauffage 100% homogène (fil droit)
  • La diffusion circulaire améliore le transfert thermique de 100 W/cm² et plus
  • Disponible en ATEX/IECEx
  • Moyenne tension
  • Pas de courant de fuite à haute température
  • Tube avec gaine spécifique pour augmenter le coefficient de transfert thermique et la chaleur en surface
  • Éléments chauffants plus petits et plus légers
  • Contrôle de température à cœur

Eau

  • Eau stagnante, charge maximum 8 – 12 W/cm², matériaux : cuivre, 321, 316L
  • Eau en circulation traitée, charge maximum 10 – 16 W/cm², matériaux : cuivre, 316L, incoloy 800, incoloy 825
  • Eau boriquée, charge maximum 8 W/cm², matériaux : 316L
  • Eau chaudière / surchauffée, charge maximum 8 – 16W/cm², matériaux : 316L, incoloy 800, incoloy 825
  • Eau chlorée, charge maximum 6 W/cm², matériaux : incoloy 825
  • Eau de mer, charge maximum 3,5 – 6 W/cm², matériaux : incoloy 825, inconel 600
  • Eau déminéralisée / désionisée / distillée / adoucie, charge maximum 4 – 6 W/cm², matériaux : 316L, incoloy 800, incoloy 825
  • Eau sanitaire, charge maximum 4 – 8 W/cm², matériaux : cuivre, 316L, incoloy 825
  • Soude caustique (2%, 10%, <30%, 70%), charge maximum 2,3 – 7 W/cm², matériaux : 316L, incoloy 825, inconel 600

Pétrole

  • Huile de machine SAE 10, 30, 40 & 50, charge maximum 2 – 3,5 W/cm², matériaux : 316L
  • Huile minérale, charge maximum 0,5 – 3,5 W/cm² selon la température, matériaux : 321, 316L
  • Huile de lubrification, charge maximum 2,3 W/cm², matériaux : 321, 316L

Acides et fluides corrosifs

  • Acide acétique, charge maximum 6 W/cm², matériaux : 316L, incoloy 825
  • Acide borique, charge maximum 6 W/cm², matériaux : incoloy 825
  • Acide chlorhydrique, fluorhydrique, nitrique, sulfurique, charge maximum 1,5 W/cm², matériaux : revêtement téflon
  • Acide borique, charge maximum 6 W/cm², matériaux: incoloy 825
  • Bains alcalins, charge maximum 6 W/cm², matériaux: 321 (aucun composant corrosif), 316L
  • Bains de phosphatation, charge maximum 4 W/cm², matériaux : 316L, incoloy 825

Glycol

  • Ethylène glycol, Propylène glycol, 4 – 8 W/cm² selon la concentration, matériaux : 321, 316L

Autres

  • Asphalte, goudron et autres composants lourds ou hautement visqueux, charge maximum 0,5 – 1,5 W/cm², matériaux : 316L
  • Lait, charge maximum 0,3 W/cm², matériaux : 316L

Gaz

  • Air, charge maximum 0,1 – 8 W/cm² conformément à la température de peau, matériaux : 321
  • Air pulsé, charge maximum 0,1 – 8 W/cm² conformément à la température de peau, matériaux : 309
  • Gaz naturel, charge maximum 0,1 – 8 W/cm² conformément à la température de peau, matériaux : 321, 316L
  • Argon, Azote, charge conformément à la température de peau, matériaux : 321, 316L, incoloy 825, inconel 600
  • Propane, butane, charge conformément à la température de peau, matériaux : 321, 316L
  • Oxygène, hydrogène, charge conformément à la température de peau, matériaux : 316L

Solides

  • Masse d’acier ou d’inox (boulon)

Description technique

  • Diamètre du tube de l’élément chauffant selon l’application :
    • Élément chauffant : 8,5 / 16 / 19 mm
    • Chauffe-boulon : 10,7 / 11,7 / 12,2 / 15,7 / 17,7 / 19,7 / 21,6 / 24,6 / 29,6 mm
  • Matériaux du tube : Inox (321, 316L, 309), Incoloy 800 et 825, Inconel 600
  • Fil Ni-Cr 80/20 (Max 1100°C)
  • Forme droite : possibilité de former uniquement la partie non chauffante, angle maximum 90°
  • Possibilité d’échange thermique circulaire dans le cas des réchauffeurs à circulation
  • Le contrôle de la température peut être effectué par un thermocouple amovible dans un manchon situé au cœur de l’élément chauffant.
  • Haute conductivité du Nitrure de Bore (gradient de température de 4 à 5°C) entre le fil et le tube
  • Possibilité de corrugation (épaisseur du tube ~ 2 mm), surface d’échange thermique augmentée / vitesse

Équipement compact

  • Baisse des coûts des systèmes complets (particulièrement pour les corps sous pression (DESP), isolation)
  • Gain de place, manutention facilitée
  • Produit plus léger
  • Réduction des pertes de chaleur (surface minimisée)
  • La manutention aisée facilite l’installation
  • Réduction de l’inertie thermique, contrôle de température plus précis

Chauffage de liquides

Meilleur transfert de chaleur (jusqu’à 100 W/cm²) grâce au vaisseau circulaire pour réduire la taille du système chauffant : chauffage de fluides corrosifs, polluants, thermiques / systèmes haute puissance à pression élevée / systèmes haute puissance / Surchauffeurs de vapeur.

Résistances de freinage

Réchauffeurs à circulation pour les plateformes offshore.

Thermoplongeurs sur bride

Réduire la taille des thermoplongeurs haute puissance tout en assurant un bon transfert de chaleur. Pour le chauffage de cuve.


Productivité augmentée

  • Plus de chaleur en moins de temps pour des cycles de production plus courts

Chauffe-boulons

Chauffer le boulon percé à haute température pour réduire le temps de cycle de maintenance (serrage et desserrage des boulonneries).

Chauffage de matrices

Chauffer des matrices à haute température pour réduire le temps de cycle obtenu avec des cartouches conventionnelles.

Chauffage de moules

Chauffer des moules à haute températures pour des process thermiques spécifiques (aéronautique, automobile) pour réduire les temps de cycle.

Point d’ignition

Inflammation de gaz combustible à l’aide d’équipement compact.


Haute température

  • Process à haute température, jusqu’à 1000°C
  • Gradient de température 10 fois inférieur à celui de la magnésie

Chauffage de gaz

Process de chauffage exigeant de hautes températures tels que bancs de test avec haut flux d’air (aéronautique, etc.) / process chimiques (polymérisation).